Download A la recherche du temps perdu 6 by Marcel Proust PDF

By Marcel Proust

Albertine Disparue, dont le titre unique est l. a. fugitive, est le sixième tome d'À l. a. recherche du temps perdu de Marcel Proust paru en 1927 à titre posthume. los angeles Fugitive devait originairement regrouper l. a. Prisonnière et Albertine disparue. De fait, Albertine disparue est l. a. suite indissociable, sur le plan narratif au moins, de l. a. Prisonnière.

Show description

Read Online or Download A la recherche du temps perdu 6 PDF

Best french books

Additional info for A la recherche du temps perdu 6

Sample text

Le marquis de Palancy, le cou tendu, la figure oblique, son gros œil rond collé contre le verre du monocle, se déplaçait lentement dans l'ombre transparente et paraissait ne pas plus voir le public de l'orchestre qu'un poisson qui passe, ignorant de la foule des visiteurs curieux, derrière la cloison vitrée d'un Par moment il s'arrêtait, vénérable, aquarium. soufflant et moussu, et les spectateurs n'auraient pu dire s'il souffrait, dormait, nageait, était en train de pondre ou respirait seulement.

Elle désirait d'autant plus causer encore avec le valet de pied qu'il lui avait appris que les fils des ducs portent souvent un titre de prince qu'ils gardent jusqu'à la mort de leur père. Sans doute le culte de la noblesse, mêlé et s'accommodant d'un certain esprit de révolte contre elle, doit, héréditairement puisé sur les glèbes de France; être bien fort en son peuple. Car Françoise, à qui on pouvait parler du génie de Napoléon ou de la télégraphie sans fil sans réussir à attirer son attention et sans qu'elle ralentît un instant les mouvements par lesquels elle retirait les cendres de la cheminée ou mettait le couvert, si seulement elle apprenait ces particularités et que le fils cadet du duc de Guermantes s'appelait généralement le prince d'Oléron, s'écriait: « C'est beau ça » et restait éblouie comme devant un vitrail.

Ce gros-là, c'est le marquis de Ganançay, dit d'un air renseigné mon voisin qui avait mal entendu le nom chuchoté derrière lui. Le marquis de Palancy, le cou tendu, la figure oblique, son gros œil rond collé contre le verre du monocle, se déplaçait lentement dans l'ombre transparente et paraissait ne pas plus voir le public de l'orchestre qu'un poisson qui passe, ignorant de la foule des visiteurs curieux, derrière la cloison vitrée d'un Par moment il s'arrêtait, vénérable, aquarium. soufflant et moussu, et les spectateurs n'auraient pu dire s'il souffrait, dormait, nageait, était en train de pondre ou respirait seulement.

Download PDF sample

Rated 4.03 of 5 – based on 38 votes